Les frondeurs Nicole Assele et Ali Akbar Onanga Y’Obeghe virés sans ménagement

 

Ali Bongo est bien décidé à se faire respecter.

Les habitudes et privilèges d’un autre âge, c’est fini ! C’est ce qui transparaît des dernières décisions prises par le numéro un gabonais et son parti.

Alors qu’il avait déjà boudé son éviction du gouvernement en janvier dernier, puis la visite du directeur de cabinet politique du président du parti démocratique gabonais, cette fois, Ali Akbar Onanga Y’Obeghe de fort belle manière s’oppose à son éviction du parti et donc à la perte de son statut de député de Lekoni-Lekori. Très certainement, craignant que la Commission Nationale de lutte contre l’enrichissement illicite ne lui tombe dessus.

Nicole Assele, la fille à papa, quant à elle, paie pour avoir pété plus haut que son “c**”. Épargnée d’un limogeage, le chef de l’État avait choisi de la recaser à la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers le temps que l’accalmie soit retrouvée. Malheureusement, ayant un appétit farouche, elle va en compagnie d’autres membres de sa famille manifester publiquement son mécontentement en assiégeant l’entrée de la résidence présidentielle sise à la Sablière. Ce qui lui vaudra d’être démise d’un poste où elle n’aura même pas passé une journée.

Le président de la République et président du parti démocratique gabonais rappelle ainsi à tous qu’il est le seul maître à bord. Fusse-t-on membre de sa famille, nul ne peut se permettre de critiquer les pouvoirs discrétionnaires que lui confère son statut de chef de l’État et du PDG.

Phillip Menie

You may be interested

Qui est Marie-Noelle Ada Meyo, la nouvelle DGA de Gabon24 ?
Culture
2046 vues
Culture
2046 vues

Qui est Marie-Noelle Ada Meyo, la nouvelle DGA de Gabon24 ?

admin - 28 mars 2019

C’est une jeune journaliste, la bonne vingtaine, elle a été formée à ESJ Lille, entendez école supérieure de Journalisme, en France. Mais, le commun des gabonais vous…

Le franc-parler du chef du gouvernement apprécié des gabonais
Santé
247 vues
Santé
247 vues

Le franc-parler du chef du gouvernement apprécié des gabonais

La rédaction - 14 novembre 2019

Depuis quelques temps, à l'exemple du président américain, Julien Nkoghe Bekale a tronqué sa veste politicien pour celle de pédagogue. Il ne mache pas ses mots et…

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Most from this category