Le gouvernement rejette la décision de trimestrialisation de Nicole Assele

 

C’est par le truchement du ministère des solidarités nationales que le nouveau directeur général de la CNSS a été instruit de surseoir à la décision de son prédécesseur.

Un véritable désaveu pour Nicole Assele qui tenait mordicus à faire appliquer sa loi devant les supplications de ces pères et mères de famille aujourd’hui à la retraite. Dans ce bras de fer, l’ancienne Directrice générale aura tout perdu.

D’abord son poste à la CNSS, duquel elle sera débarquée, ensuite, l’application de la mesure telle qu’elle l’aura formulée. Et selon le très introduit Mediapart, elle pourrait même être virée du poste de Directeur général de la société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers pour laquelle elle a pris ses fonctions ce jour.

Le gouvernement d’Ali Bongo Ondimba aura attendu son départ pour répondre favorablement aux sollicitations des retraités. Nicole Assele avait choisi d’aller au front quand la sagesse aurait voulu qu’elle fasse amende Honorable en revenant sur sa décision, mais elle n’a pas voulu perdre la face. Cet entêtement lui coûtera son poste et une partie sa fierté.

Phillip Menie

You may be interested

Qui est Marie-Noelle Ada Meyo, la nouvelle DGA de Gabon24 ?
Culture
2046 vues
Culture
2046 vues

Qui est Marie-Noelle Ada Meyo, la nouvelle DGA de Gabon24 ?

admin - 28 mars 2019

C’est une jeune journaliste, la bonne vingtaine, elle a été formée à ESJ Lille, entendez école supérieure de Journalisme, en France. Mais, le commun des gabonais vous…

Le franc-parler du chef du gouvernement apprécié des gabonais
Santé
246 vues
Santé
246 vues

Le franc-parler du chef du gouvernement apprécié des gabonais

La rédaction - 14 novembre 2019

Depuis quelques temps, à l'exemple du président américain, Julien Nkoghe Bekale a tronqué sa veste politicien pour celle de pédagogue. Il ne mache pas ses mots et…

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Most from this category